Youpi

--:-- / --:--
Alamanon
Aucun vote pour le moment
Paroles

Tel que tu me vois youpi
Tel que tu me vois youpi ya

Pas de compte en Suisse, pas d’actions qui m’enrichissent
Pas d’fortune après ma mort, pas d’médailles qui collent au corps
Pas de malabars à l’entrée de mon p’tit square
J’ai pas besoin d’biceps, moi qui suis né au forceps. Grave

J’ai voulu changer mon nom, devenir star de la chanson
Les USA en modèle Marshall vide la cervelle, gros
Cesse ton régime aux hormones, tu vas finir bibendum
Ça fait pas monter l’QI, ça sauvera pas ton pays. Grave

Dans mon cœur bat un drapeau, ça n’fait pas d’moi un salaud
J’ai comprends rien à Malraux, ma culture est à zéro, genre
Pourquoi le plus grand auteur celui qui donne la mesure
De ce qu’était la culture, n’est pas dans le manuel des écoliers ?

Aujourd’hui que dans son coude on s’déboite l’omoplate
Pour éternuer selon la règle, ça devient vraiment complexe
D’être serviable à son voisin, si ma langue ne vaut plus rien
Les biceps sauveront certains, d’leur force je f’rai du boudin.

Tel que tu me vois youpi
Tel que tu me vois youpi ya

A force de regarder ailleurs, on finit par être ailleurs
Pourquoi diable les français haïssent autant les français ?
Il faudra qu’un jour on m’explique, pourquoi on traverse l’Afrique
Pour venir dans ce pays, pour y vivre notre vie.

Les écolos bidons qu’ont des arguments en béton
Comme en avaient les curés avec force argent volé
Aux fidèles par l’Église, ont si peu de matière grise
Pensent que le changement climatique est l’crédo qui tout explique.

Mais peut-être mes chers brouteurs, que la colonisation de l’Amérique
N’avait pas besoin de vos lumières nostalgiques.
Un environnement meilleurs, quand on crève la faim mon brave
Est toujours l’espoir des gueux, qu’il fasse soleil ou qu’il pleut

Alors si ce n’est pas le changement climatique qui
Fait migrer les populations peut-être serait-ce le modèle économique ?
Qu'un gouvernement mondiale, est un truc dictatorial
Ou que les monnaies locales sont à l’écologie le Graal !

Tel que tu me vois youpi
Tel que tu me vois youpi ya

Entends-tu tous ces évêques quasi tous à la retraite
Qui n’ont jamais fait la guerre, user du ton de Saint-Pierre
Juger ce à quoi tu penses pour disent-ils sauver la paix !
A moins qu’ce soit s’il vous plaît, leur petite vie de palais

A Bruxelles, à Francfort, à Strasbourg que sais-je encore
Ces gens n’ont pas de frontière, ils s’baladent font des affaires
C’est tout payé par l’contribuable, tout gratos vraiment rentable
De construire l’européenne, avec l’argent de ceux qui peinent.

Ils disent l’€uro, c’est stable, très costaud
L’mandiant d’Mac Olrlan chantait « un croissant, c’est deux francs »
Compte mon petit Poucet, combien de pourcent ça fait
D’heures supplémentaires pour s’payer une p’tite friandise pleine d’air ?

De ce gateau polyglotte qui se fout des peuples, despote
Il ne restera dérisoire que quelques noms de chefs sans gloire
Pas une seule bibliothèque, pas un seul poète honnête
N’aura chanter des tableaux de chiffres d’où rien ne pouvaient naître. Gros.

Tel que tu me vois youpi
Tel que tu me vois youpi ya